• Great mangas

    M.A.N.G.A.S & A.N.I.M.E.S, 

    Parce qu’il y en a de géniaux.  

     

    Sommaire  

    SHÔJÔ 

    A Silent Voice  

    Card Captor Sakura (Flash  info, nouveauté !) 

    Crystal Game 

    SHÔNEN 

    Détective Conan 

    Tokyo Ghoul

    SEINEN 

     La Tour Fantôme 

    Les Enfants de la Baleine   

     Variante

     

     

     

    Dernière édition : le 11.07.2016. 

  •  Bannière réalisée par mes soins, merci de ne pas la prendre. \ ! /  

    De même, les textes qui suivent sont rédigés par mes soins. 

     

    Création

                  Shônen réputé, Détective Conan (Meitantei Konan) est créé par le mangaka Gôshô Aoyama, en 1994. Le manga donne naissance à l’anime en 1996 dont les épisodes se comptent actuellement en plusieurs centaines. De l’anime découle bon nombre de films d’animation (20 sortis à ce jour). De même,  4 films dramas ont été réalisés, de même qu'une série drama de 13 épisodes. Le manga comprend à l’heure actuel plus de 90 tomes parus au Japon et 88 en France. À ce jour, la production suit son cours.

     Histoire

                  Kudô Shinichi est un jeune lycéen détective en classe de première (deuxième année de lycée si je ne me trompe pas – auquel cas corrigez-moi, merci – au Japon). Il excelle dans le domaine des enquêtes policières, aidant ainsi de nombreuses fois la police.

                 C’est en une fin de journée, alors qu’il quitte un parc d’attraction – dans lequel il résout à nouveau un crime – avec son amie d’enfance Môri (Mouri) Ran, que sa vie prend une mystérieuse et dangereuse tournure. En effet, c’est attiré par deux étranges hommes vêtus de noir, qu’il assiste à une transaction suspecte en suivant l’un d’eux. Concentré sur celle-ci, Shinichi ne s’aperçoit pas que l’un des deux hommes le surveille et se fait assommer par ce dernier qui le force ensuite à avaler un poison (l’Apotoxine 4868) censé le tuer. Le jeune lycéen perd alors connaissance. À son réveil, il constate que le poison ne l’a pas tué mais rajeuni d’une dizaine d’années. Son corps s’apparente à présent à celui d’un petit garçon de six ans. Cependant, son cerveau est resté celui d’un lycéen détective.

                 Ne sachant que faire, il se tourne vers son ami le professeur/docteur Agasa Hiroshi, un inventeur de gadgets en tout genre. Il lui révèle ce qui lui est arrivé – non pas sans peine. Le professeur finit par y croire et lui fait comprendre qu’ils doivent en garder le secret, sans quoi, les proches de Shinichi seraient, dès lors, en danger. Le jeune garçon adopte alors une nouvelle identité lorsque Ran fait sa connaissance sous ses traits d’enfants, Edogawa Conan. Il part ensuite s’installer chez elle dont le père, Môri Kogoro, est détective.

                 La quête de Shinichi commence alors… La quête de retrouver ses hommes vêtus de noir, leur organisation, et l’antidote qui lui rendra son corps de jeune adulte.

    Dernière édition : le 30.06.2016

     Résumé écrit par mes soins, ne pas copier, merci. 


    36 commentaires
  •  CARD CAPTOR SAKURA 

    Bannière réalisée par mes soins, merci de ne pas la prendre. \ ! /

    Textes rédigés par mes soins également

     

    NOUVEAUTÉ !

    Nos héros reprennent du service ! 

    Card Captor Sakura revient pour une suite !! Le nouveau manga nous invite à suivre notre Sakura-chan dans sa première année de collège. Le premier tome est sorti au Japon début juin 2016. Un nouvel anime est également prévu pour 2018, au Japon. 

     

    * * * 

     

    PRÉSENTATION 

    Attention, mes résumés, ci-dessous, dévoilent des parties de l'intrigue. \ ! /

     

    À noté : Sakura a dix ans au début de l’histoire, soit au cours de la première saison, c’est indéniable. L’erreur sur son âge est due à une mauvaise traduction quant à sa classe. Il faut savoir qu’au Japon, l’école élémentaire comprend six classes numérotées de 1 à 6. Sakura est en quatrième année au début, ce qui correspond donc à notre CM1 français et non à la quatrième de notre collège français.

     

    Card Captor Sakura est manga en douze tomes réalisé par l'équipe de CLAMP en 1996. En 1998, une adaptation en anime se fait. Il comporte 70 épisodes répartis en 3 saisons ainsi que 2 films d'animation.

    Saison première : L’histoire d’une chasseuse de cartes naît. Sakura voit sa bousculée dès lors qu’elle se doit de capturer toutes les cartes de Clow qu’elle a malencontreusement laissé s’échapper. Accompagnée de Keroberos, la bête du sceau, et de Tomoyo, sa meilleure amie, elle vit assurément de nombreuses aventures. La jeune fille fait également de nouvelles connaissances, notamment celle de Shaolan Li, un descendant direct de Clow et arrivant de Hong-Kong afin de récupérer les cartes qu’il estime lui revenir. De même, fait-elle la connaissance de Mei-Lin, la cousine du jeune garçon, et de Kaho Mizuki, un bien curieux professeur.

    Premier film, Sakura et le Voyage à Hong-Kong : Ce premier fil se situe à la fin de la saison 1, soit après l’épisode 35. Il met en scène Sakura gagnant le premier prix d’un concours qui n’est autre qu’un voyage à Hong-Kong pour quatre personnes. La jeune fille part alors avec Tôya, Yukito et Tomoyo. Mais était-ce un hasard pour elle de gagner ? Tel est la réflexion posé par Keroberos. Dans cette ville chinoise, Sakura ressent très vite une puissante aura qui s’avère avoir un lien avec ses récents rêves dont une femme et l’eau sont au centre. Que veut cette femme ? Par ailleurs, Sakura rencontre à Hong-Kong la famille de Shaolan.  

    Saison 2 : Nouvelle année scolaire et poursuite  de la chasse aux cartes. Sakura rentre en cinquième année, soit en CM2. Alors qu’elle continue à attraper les cartes, Keroberos semble réticent quant au moment où toutes seront rassemblées. En effet, on s’en approche à grand pas et Sakura devra bientôt faire la rencontre de Yue, le grand juge et second gardien du livre de Clow. Et sans le savoir, ce dernier se trouve déjà à ses côtés.

    Saison 3 : Les cartes toutes rassemblées et en possession de leur nouveau maître, la chasse a fini par prendre fin et le jugement final a pu avoir lieu. Mais voilà que d’étranges évènements surviennent à nouveau. Est-ce lié à ce nouvel élève de la classe de Sakura, Eriol Hiragisawa ? Alors que Sakura tente de remédier à un premier mystérieux phénomène, elle est surprise de ne parvenir à utiliser le sceptre avec la formule d’origine. Sans doute doit-elle en utiliser une qui invoquerait le pouvoir de sa propre étoile. Mais avec cette nouvelle utilisation, les cartes elles aussi doivent être changées et transformées, dès lors, en cartes de Sakura.

    Film 2, La Carte Scellée : Ce second film clôture l’anime et se situe donc après l’épisode 70. Eriol n’est plus au Japon, toutes les cartes ont été transformées, plus de phénomènes étranges, tout est revenu à la normale ou presque. Alors que tout Tomoeda prépare la fête des œillets, la ville connaît des disparitions douteuses : une boîte aux lettres, un pont, pour commencer, puis de plus grandes choses et des habitants. Une carte encore non scellée peut-elle être à l’origine de tout ça ? Qui plus est, une carte possédant à elle seule la force des 52 autres. Sakura a donc encore quelques grands soucis à régler. D’autant plus qu’elle essaie tant bien que mal entre temps de répondre aux sentiments de Shaolan, mais pour parvenir à sceller la carte, il est nécessaire de lui donner un change, le sentiment le plus fort qui sera éprouvé à cet instant. 

     

    Mon avis : Un très bon shôjô magical girl. J'ai lu le manga et vu l'anime. L’histoire est prenante. L’anime reprend bien le manga, avec quelques ajouts – davantage de cartes et un personnage en plus. Le seul petit détail dont je trouve dommage qu’il ne soit pas explicite dans l’anime mais qui fait partie de l’histoire, c’est que Fûjitaka, le père de Sakura, est également une réincarnation de Clow, Eriol n’est pas le seul.  

    Dernière édition le 20/02/2017. 

    Résumés écrits par mes soins, merci. 


    24 commentaires
  •  VARIANTE, REQUIEM FOR THE WORLD

    Bannière by me. ©

    Quelques mots…

    Variante est l’œuvre de Sugimoto Igura et s’inscrit dans le genre seinen (soit déconseillé aux moins de seize ans). Il s’agit d’un très bref manga en quatre tomes, néanmoins captivant et mythique. Dès la première phrase de la première page, j’ai été envahie par la curiosité de connaître les faits et de me plonger ainsi dans l’histoire.

     Une petite trame ? « Durant le printemps de mes quinze ans, je suis morte… Et c’est là que tout a commencé… »

                  La famille Hôshô a été retrouvée décimée ; l’œuvre de chimères – plusieurs gènes modifiés rassemblés. Les corps sont prêts à être emmenés. Seulement… Aiko, quinze ans – la seule enfant du couple tué – recouvre subitement la vie ; au premier abord, en bonne santé. Mais Aiko subit un troublant phénomène : son bras gauche se transforme tel celui d’un monstre et semble, par ailleurs, renfermer un monstre. Lorsque que la jeune fille se réveille après le drame dans un hôpital d’une certaine organisation nommée Athéos, Aiko choisit de se servir de ce nouvel et étrange bras pour combattre les chimères en compagnie de Sudô, un policier qui ne tarde pas à s’attacher à la jeune fille.  

     Résumé écrit par mes soins, merci.


    29 commentaires
  • YÛREITÔ - LA TOUR FANTÔME 

    Bannière réalisée par mes soins, merci de ne pas la prendre, tout du moins avant de m'en avoir demandé l'autorisation. 

    Yûreitô - La Tour Fantôme

     

     

     

     

     

    Quelques notes d’informations…  

                Yûreitô, La Tour Fantôme en français, est un manga de type seinen (public averti) créé par Taro Nogizaka, en 2010 et compte un total de neuf tomes. Le manga est sorti, en France, en 2014 et les neuf tomes sont maintenant tous parus. 

    Pour la petite histoire…

                 Taro Nogizaka nous offre ici une adaptation, en bande dessinée, du roman Yûreitô de Ruiko Kuroiwa, datant de 1899. Pour la petite histoire, Yûreitô de Ruiko Kuroiwa est une traduction et adaptation japonaise du roman d’Alice Muriel Williamson, écrit en 1898 et intitulé Une Femme dans le Gris. Et en 1937, Edogawa Ranpo, réadapte la version de Ruiko Kuroiwa. Cette dernière reste, semble-t-il, la plus connue au Japon. 

    Un avant goût…  

                Nous sommes dans les années 50, plus précisément en 1952. Nous avons vue sur la grande tour de la ville. En son sommet, règne en maître la grande horloge. Là, horreur. Attaché aux aiguilles du cadran, un corps. Celui de Tatsu Fuijiwa, la propriétaire de la tour. Ses os sont brisés. Elle a été assassinée. Les soupçons sont alors portés sur sa fille adoptive, Reiko. Cette dernière, accusée, disparaît.

    * * *

                 Nous sommes, à présent, deux ans plus tard. Amano Taïchi, jeune homme âgé d'une vingtaine d'années, se retrouve victime d’une agression au sein de cette même tour surnommée « La Tour Fantôme », les habitants colportant qu’elle est hantée. Sauvé de justesse par un mystérieux jeune homme, répondant au nom de Tetsuo, il voit sa vie basculée pour être pris dans l’engrenage d’une folle et dangereuse histoire, à travers la série de meurtres qui survient dans la ville. En outre, la disposition des corps s’apparente à celle de la malheureuse Tatsu Fujiwa deux ans auparavant : ils sont attachés aux aiguilles du cadran de l’horloge.

    Ce que j’en pense…  

                 Yûreito est un manga que je conseille pour les adeptes du monde policier. L’histoire est prenante, nous y sommes bien plongés dès le premier tome. Les personnages sont intrigants et attachants, notamment ceux de Taïchi et Tetsuo – dont nous découvrons, par ailleurs, le déguisement de ce dernier. L'intrigue est vraiment bien ficelée. J'ai adoré le dénouement. ^^ 


    votre commentaire
  • CRYSTAL GIRLS 

     

    Crystal Girls

    Premier tome.  

     

                Manga de type shôjô, Crystal Girls est créé par deux sœurs, Yuriko Takagami et Shimeko Takagami ayant pour nom de mangakas : Shiyu Takaoka. Le manga comprend cinq tomes. Tous sont sortis en France.

     

    Résumé

     

                Nous sommes en l’an 20XX. Le monde a bien évolué. Aussi beigne-t-il aujourd’hui dans l’univers du cybermonde, parallèle au notre, nommé la BOX. Chacun possède à présent ce que l’on appelle une pierre de naissance correspond à notre mois d’anniversaire. Cette pierre est nécessaire pour entrer dans la BOX et pouvoir ainsi découvrir cet univers en faisant des logical steps, soit des pas et des duels de danse. Mais alors que Cocolo, jeune fille de douze ans, décide de s’aventurer dans le cybermonde, elle s’y retrouve soudainement coincée comme toute personne s’y trouvant. Comprendra-t-elle les événements inattendus qui se préparent ? S’en sortira-t-elle ? 

     

    Résumé écrit par mes soins. 

     

    Ce que j’en pense ♥   

     

                Alors, je dois avouer que ce qui m’a, avant tout autre chose, attiré dans ce manga, c’est le type de dessin repéré sur la première de couverture du premier tome. Un style bien kawaii qui a été un coup de cœur niveau dessin. Puis, j’ai feuilleté quelques pages et me suis rapidement plongée dans l’histoire qui est sympathique à suivre. 

     

    Dernière édition le 04.07.2016. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique